CINEMA-SCÓP

Le Baroque

In jos

Le Baroque

Mesaj Scris de Marlene la data de Joi Dec 10, 2009 3:28 am

avatar
Marlene

Mesaje : 621
Data de inscriere : 21/09/2009
Varsta : 107

Vezi profilul utilizatorului

Sus In jos

Re: Le Baroque

Mesaj Scris de Marlene la data de Joi Dec 10, 2009 3:28 am

avatar
Marlene

Mesaje : 621
Data de inscriere : 21/09/2009
Varsta : 107

Vezi profilul utilizatorului

Sus In jos

Re: Le Baroque

Mesaj Scris de Marlene la data de Joi Dec 10, 2009 3:32 am


ANONYME FRANÇAIS (XVIe siècle)
La Femme entre les deux âges
Vers 1575
Huile sur toile
117 x 170 cm
Provenance inconnue

Mentionnée à partir de 1803 dans les collections du musée, cette oeuvre aujourd’hui célèbre a fait l’objet d’innombrables conjectures. Attribuée d’abord à Holbein puis à l’Ecole florentine, elle est en fait très caractéristique de l’Ecole de Fontainebleau, qui regroupe des artistes demeurés presque tous désespérément anonymes, actifs dans la deuxième moitié du XVIe siècle après l’impulsion donnée à l’art français par François Ier.
Le sujet, mal compris lui aussi pendant longtemps (”Un jeune seigneur présentant sa femme à un médecin”), est probablement inspiré de la Commedia dell’Arte, qui pénêtre en France à l’époque. On en retrouve les types conventionnels, notamment le vieux Pantalone qui prétend obtenir les faveurs de la belle. La gestuelle très explicite montre le refus de la jeune femme qui tend cruellement au vieillard ses besicles, méprisant l’argent que celui-ci fait mine de compter. Au contraire, d’un geste précieux et symbolique de la main droite, elle tâte le petit doigt de son amant en signe d’approbation.
Ce détail, ainsi que l’hypocrite voile utilisé ici pour valoriser le nu féminin, appartiennent à ces motifs sophistiqués de l’érotisme bellifontain qui lui confèrent à la fois un mystère entêtant et un sens parfaitement clair.
De très nombreuses versions de ce sujet, dont une également conservée à Rennes, ont été peintes à la fin du XVIe siècle, probablement d’après une gravure. Les personnages y sont vêtus de costumes simples de style flamand, bien éloignés de l’élégance aristocratique qui s’impose ici et se rattache directement à l’ambiance de la cour d’Henri III.
avatar
Marlene

Mesaje : 621
Data de inscriere : 21/09/2009
Varsta : 107

Vezi profilul utilizatorului

Sus In jos

Re: Le Baroque

Mesaj Scris de Marlene la data de Joi Dec 10, 2009 3:34 am

Rubens" Vanatoarea de tigri"
avatar
Marlene

Mesaje : 621
Data de inscriere : 21/09/2009
Varsta : 107

Vezi profilul utilizatorului

Sus In jos

Re: Le Baroque

Mesaj Scris de Marlene la data de Joi Dec 10, 2009 3:38 am

Bronzino si manierismul sau:
avatar
Marlene

Mesaje : 621
Data de inscriere : 21/09/2009
Varsta : 107

Vezi profilul utilizatorului

Sus In jos

Re: Le Baroque

Mesaj Scris de Marlene la data de Joi Dec 10, 2009 3:40 am

Homo fugit velut umbra


Passacaglia della Vita



O come t’inganni
se pensi che gl’anni
non hann’da finire,
bisogna morire.

E’ un sogno la vita
che par si gradita,
è breve il gioire,
bisogna morire.
Non val medicina,
non giova la China,
non si può guarire,
bisogna morire.

Non vaglion sberate,
minarie, bravate
che caglia l’ardire,
bisogna morire.
Dottrina che giova,
parola non trova
che plachi l’ardire,
bisogna morire.

Non si trova modo
di scoglier `sto nodo,
non vai il fuggire,
bisogna morire.
Commun’è il statuto,
non vale l’astuto
’sto colpo schermire,
bisogna morire.

La Morte crudele
a tutti è infedele,
ogni uno svergogna,
morire bisogna.
E’ pur ò pazzia
o gran frenesia,
par dirsi menzogna,
morire bisogna.

Si more cantando,
si more sonando
la Cetra, o Sampogna,
morire bisogna.
Si more danzando,
bevendo, mangiando ;
con quella carogna
morire bisogna

I Giovani, i Putti
e gl’Huomini tutti
s’hann’a incenerire,
bisogna morire.
I sani, gl’infermi,
i bravi, gl’inermi,
tutt’hann’a finire
bisogna morire.
E quando che meno
ti pensi, nel seno
ti vien a finire,
bisogna morire.
Se tu non vi pensi
hai persi li sensi,
sei morto e puoi dire:
bisogna morire.

*****
Tu te trompes
en pensant que les années
ne vont jamais finir.
Il faut bien mourir.

La vie est un songe.
Elle semble si douce,
mais la joie est courte,
il faut bien mourir.
A rien ne sert la médecine,
inutile est la quinine,
l’on ne peut pas guérir.
Il faut bien mourir.

Rien ne valent les jérémiades,
les menaces, bravades,
que le courage sait bien bâtir.
Il faut bien mourir.
Aucune bonne science,
ne trouve les paroles
pour calmer le désir.
Il faut bien mourir.

Il n’y a pas d’astuce
pour défaire ce nœud,
à rien ne sert de fuir,
il faut bien mourir.
C’est ainsi pour tout le monde.
Le malin ne sait pas
éviter ce coup bas.
Il faut bien mourir.

La Mort cruelle
n’est fidèle à personne,
et fait honte à tous.
Mourir, il le faut.
Pourtant, o délire,
o grande folie,
on croirait mentir.
Mourir, il le faut.

L’on meurt en chantant,
l’on meurt en jouant
la Cithare, ou la Musette.
Mourir, il le faut.
On meurt en dansant,
en buvant, en mangeant.
Avec cette charogne,
mourir, il le faut.

Jeunes, enfants,
et tous les hommes
en cendres doivent finir.
Il faut bien mourir.
Les sains, les malades,
les courageux, les doux,
ils doivent tous finir.
Il faut bien mourir.
Et lorsque tu
n’y penses pas, dans ton sein,
tout se termine.
Il faut bien mourir.
Si tu n’y songes pas,
tu as perdu ta raison,
tu es mort et tu peux dire :
il faut bien mourir.
avatar
Marlene

Mesaje : 621
Data de inscriere : 21/09/2009
Varsta : 107

Vezi profilul utilizatorului

Sus In jos

Re: Le Baroque

Mesaj Scris de Marlene la data de Joi Dec 10, 2009 3:49 am

avatar
Marlene

Mesaje : 621
Data de inscriere : 21/09/2009
Varsta : 107

Vezi profilul utilizatorului

Sus In jos

Re: Le Baroque

Mesaj Scris de Continut sponsorizat


Continut sponsorizat


Sus In jos

Sus


 
Permisiunile acestui forum:
Nu puteti raspunde la subiectele acestui forum